Le Tribunal administratif m'a demandé le 24 septembre si, suite à cette ré-intégration, je souhaitais ou non me désister de ma requête en excès de pouvoir.
Je réponds que je maintiens la requête, puisque l'excès de pouvoir a bien eu lieu et que je désire qu'il soit sanctionné.

Ordonnance de Non-Lieu - 19 Septembre 2014
Il n'y a plus lieu de juger l'affaire puisque Pôle Emploi m'a ré-intégré dès le dépôt de ma plainte et avant même l'audience en référé.